Essais



Essais | C'est quoi ?



En littérature, un essai est une œuvre de réflexion portant sur les sujets les plus divers et exposée de manière personnelle, voire subjective par l'auteur. Contrairement à l'étude, l'essai peut être polémique ou partisan.

C'est un texte littéraire qui se prête bien à la réflexion philosophique, mais aussi à d'autres domaines : essais historiques, essais scientifiques, essais politiques, etc. L'auteur d’un essai est appelé « essayiste ». Le terme « essai » est dérivé du latin exagium, « juger, examiner, peser ».


Essais | Le lieu

Dans le cadre du processus de la création d'un prototype pour le confort postural des résident.e.s de l'EHPAD, nous nous dirigeons vers les FABLAB nous permettant de concrétiser nos idées par les recherches des matériaux à travers des nouvelles technologies numériques.

SimplonLab est un fab Lab, un espace de fabrication numérique et d'apprentissage, partie prenante du réseau international des Fab Labs fondé sur le partage de fichiers et de connaissances.

Fab Lab | Carrefour Numérique²

Le Fab LAB Carrefour Numérique est un espace collaboratif dédié au numérique et à l’expérience utilisateur. Il permet aux publics de découvrir, tester, fabriquer soi-même | Do It Yourself et avec les autres |Do It with Others.

Dans ces espaces de partage de connaissances, de création et de fabrication, et d’acquisition d’expériences que nous nous retrouvons pour expérimenter nos idées sur , les machines numériques qui sont libres et accessibles en autonomie. Au fil des nos expérimentations d'essais, nous découvrons la joie de partager les résultats avec les autres.

Des discussions enrichissantes contribuent à l’évolution de nos essais. Chaque étape nous ramène à découvrir un autre technique ou prendre une autre direction que celle envisagée au départ. Nous ne nous privons pas et continuons à découvrir et à explorer dans le cadre de notre processus de création. Nous partageons ci-après par des images ou descriptions des techniques utilisées au profit de nos essais.

///////

ESSAIS | Atelier de fabrication

À l'origine l'atelier (l'astelier) , dérivé du vieux mot astelle, morceau de bois, est un lieu où l'on travaille le bois. Il devient le lieu de création de l'artisanat et des beaux-arts. Le terme atelier comme en anglais workshop symbolise notre rencontre pour une session d'entraînement entre nous. Au FABLAB nous mettons nos idées sous une forme des expérimentations empiriques.

Nous procédons avec la méthode | essai et erreur . Celle-ci étant le processus d'identification puis la mise en oeuvre d'une solution à un problème donné. Elle est caractérisée par des essais divers qui sont continués jusqu'au succès de la recherche ou jusqu'à ce que le testeur arrête sa recherche.

Nous cherchons un matériau qui pourra être flexible et volumineux à la fois. Le pliage| le serrage | le kerf & le bending sont des techniques permettant transformer un matériau plan en tridimensionnelle avec un motif répétitif qui sont également adaptés à une découpe laser. Les premiers essais se dirigent vers les matériaux comme le papier, le carton, la feutrine etc.

ESSAIS | La découpeuse laser

Le FABLAB du Carrefour numérique² possède 4 découpeuses laser différentes |

  • Speedy100

  • Speedy300 A & B

  • Speedy400

La vidéo a été effectuée pendant nos essais de découpe de la feutrine

///////

ESSAIS | Pliage & Serrage

Le pliage est une technique de façonnage appliquée sur différents matériaux comme l'acier, le papier, le tissu, le bois etc.

Au Japon, les disciplines de l'art du papier sont nommées Chiyogami |façonnage du papier. parmi eux il y a l'Origami, désignant l'art du pliage du papier | sans découpage ni collage, le Kirigami, faisant en plus intervenir le découpage, et le Pepakura, combinant pliage, découpage et collage.

Les paramètres & réglage de la découpeuse laser :

  • Speedy300 feutrine synthétique | 2mm P: 70; V: 2; F: 1000Hz ?

Nous choisissons la feutrine pour nos premiers essais de pliage. La feutrine créée de la laine naturelle ou synthétique est une étoffe colorée, moelleuse, légère et lavable. Nous découpons au laser le motif répétitif des ronds ou des formes en H à distances égales, ceci induit la hauteur du pliage souhaitée. Ensuite à l'aide d'une corde de tissu en coton enfiler dans les motifs nous obtenons un élément plissé.

ESSAIS | Entrelacé

Une technique mixte numérique et traditionnelle. Une corde en coton ou mousse entrelacée dans le tissu découpé et marqué au laser du |

  • Néoprène double face 2 mm | Couleur verte & grise

  • Néoprène doublé par polaire 2 mm | Couleur orange & blanc

Les paramètres & réglage de la découpeuse laser :

Découpe Néoprène 2 mm P: 15 V : 0.8 | Marquage P: 15 ; V : 4 | 1000Hz

ESSAIS | Entrelacé

Nous continuons à la recherche d'un matériau pouvant être volumineux et flexible à la fois. Nous répétons les essais de découpe au laser des feutrines sur le néoprène et essayons d’entrelacer un bandeau en mousse polyuréthane dans les motifs créés.

Le nouveau tissu créé est volumineux et flexible, nous pouvons constater que son épaississeur dépend de la taille des boucles créées par la mousse. Or, la mousse étant absorbante, pendant le nettoyage à l'eau celle-ci pourrait stagner des liquides, ce qui ne pas souhaitable.

ESSAIS | Entrelacé imperméable

Nous utilisons le tissus néoprène avec le même motif relaté précédemment, or cette fois-ci, nous remplaçons la mousse par les rondelles créées des tubes isolants pour des tuyaux de chauffage. Ces manchons sont prêt à l’utilisation pour enrobée les tuyaux et contient un bandeau adhésif toute au long. Les rondelles sont enfilées dans les motifs en H et sont entrelacées dernièrement et collées entre elles. Nous obtenons également un tissu volumineux et flexible. Il reste à tester sur le poids du corps pour voir le poinçonnement du matériau crée.

///////

ESSAIS | Techniques de découpe de pliage

L'utilisation d'une technologie numérique comme la découpeuse laser, nous découvrons les techniques permettant rendre un matériau rigide en surface flexible. Les formes géométries de découpe pliables, appelées « traits de découpe ».

Nous choisissons le trait & la forme de découpe |

  • Bending | Lignes de découpe droites

  • Kerf | Forme triangulaire

BENDING | Lignes de découpe droites

Les lignes de découpe droites forment un rayon stable. Plus la distance augmente entre les lignes de coupe individuelles, plus grand sera le rayon de pliage. En fonction du graphique et du matériau, une distance jusqu'à 0,5 mm entre les lignes peut être sélectionnée.

KERF | Forme triangulaire

Ce modèle de découpe peut être plié dans toutes les directions. En raison du design, ce modèle est souvent utilisé en tant qu'élément graphique. La forme triangulaire de cette technique de découpe convient très bien pour les matériaux jusqu'à env. 3 mm. À partir d'une épaisseur du matériau de 5 mm, le pli devient rigide et inflexible.

ESSAIS | Le Kerf

Les paramètres & réglage de la découpeuse laser :

  • Speedy300 Papier | Orange 270gr P: 20; V: 2; F:1000Hz

  • Speedy300 feutrine synthétique | Gris 2mm P: 70; V: 2; F: 1000Hz ?

ESSAIS | Kerf & Bending

Les essais ci à gauche sont effectuées en feutrine naturelle (Le Kerf) & feurine synthétique (Le Bending) d'ou les abaques de découpes sont différents mais aussi du faite avoir éteint réalisés sur deux machines de puissances différentes.

Les paramètres & réglage de la découpeuse laser :

  • Speedy400 feutrine naturelle | Orange 3mm P: 40; V: 2; F:1000Hz

  • Speedy300 feutrine synthétique | Jaune 2mm P: 70; V: 2; F: 1000Hz ?

ESSAIS | Le Bending

  • Néoprène double face 2 mm | Couleur orange

  • Néoprène double face 2 mm | Couleur verte & grise

  • Néoprène double face 2 mm | Couleur violet & aubergine

Les paramètres & réglage de la découpeuse laser :

Découpe Néoprène & Polaire 2 mm P: 15; V : 1.0 | 1000Hz

///////

ESSAIS | Flexibilité

Les résultats des découpes précédentes, nous encouragent à continuer à chercher des motifs pouvant rendre un matériau rigide en flexible. Nous supposons que le motif répétitif à 3 branches permettra de rendre le carton alvéolé de 7 mm flexible.

L'abaque sous forme de plaque dans le matériau à découper indique les paramètres de découpage suivants :

Vitesse : 25 | Puissance max: 8 0 | Puissance mini : 65 | Passage : 1

C'est au FABLAB Simplon Co que nous effectuons nos essais. Chaque FabLab possède une découpeuse laser spécifique et différente. Nous nous tachons à apprendre l'utilisation de celle-ci également en découvrant que le réglage de la hauteur de la buse tête laser s'est règle automatiquement à l'aide d'une plaque métallique sans utilisé le pige de hauteur réglable habituel.

Nous avons pu constater que le motif permet de plier le carton mais il reste limité et peut se casser facilement.

La flexibilité du matériau est partielle et demande de vérifier des autres matériaux. Nous continuons à tester des matériaux nous permettant obtenir une flexibilité et un volume en même temps.

ESSAIS | Flexibilité

Au Fab Lab Carrefour numérique ², nous testons les plaques Polystyrène d’une épaisseur de 8 mm & 18 mm. Les tests consistent à utiliser le même motif que sur le carton alvéolé de 7 mm précédent.

Les paramètres & réglage de la découpeuse laser :

  • Speedy400 | Marquage Plaque Polystyrène | 18mm P: 40; V: 6; F:1000Hz

Les entailles sont d’environ 6 mm tandis que le points du motif sont écrasées.

ESSAIS | Flexibilité

Au vu du résultat du motif étoilé, nous dessinons un motif constitué des traits articulé par des ronds. Nous testons une plaque Polystyrène et une en mousse polyuréthane d’une épaisseur de 18 mm.

Les paramètres & réglage de la découpeuse laser :

  • Speedy300 | Marquage Plaque Polyuréthane | 18mm P: 22; V: 20; F:1000Hz

Les entailles sont d’environ 6 mm et le matériau est plus flexible dû également au nouveau motif.

Les essais avec les matériaux rigides en carton ou en plaque de polystyrène et de polyuréthane n’étant pas concluent et satisfaisants malgré les bons résultats obtenus, nous continuons dans notre réflexion à la recherche de la flexibilité et de volume des matériaux divers.

Toute au long de nos expériences c'est la transformation d'un matériau plan en matériau tridimensionnel qui nous guide. La recherche tridimensionnelle en termes de largeur, hauteur et profondeur à travers des techniques traditionnelles ou numériques.

ESSAIS | Le tridimensionnel

Les travaux des recherches de pliage du papier entre 1960 & 1967 étudient par Ron Resch. Ses constructions euclidiennes 3D et notamment, le célèbre motif de pliage nous sert comme référence pour le modèle numérique.

Nous nous inspirons de ses travaux de pliage basés sur la graphiques géométriques du tessellation |la découpe d’une surface en éléments réguliers de base.

Nous reprenons la géométrie de base de 3 traits comme dessin répétitif et testons la mousse polyuréthane pour obtenir un matériau expansé et volumineux.

L'application de ces études, nous permet non seulement d'apprendre les différentes techniques existantes du pliage de papier mais aussi d'obtenir des résultats inattendus enrichissant notre démarche à la concrétisation des nos idées. Transformer le matériau plan en matériau tridimensionnel étant le prochain défi.

ESSAIS | La transformation

Notre intérêt pour les matériaux recyclés prends forme avec la proposition de la coordinatrice de la vie sociale de l'EHPAD " La maison des Vergers" , utiliser les matelas qui seront remplacés dans l'établissement. Le recyclage des matelas nécessite une procédure de décontamination avant pouvoir les manipulés. Finalement, nous décidons d'essayer des mousses existants sur le marché avec la technique numérique du découpage laser mais n'abandons pas par l'idée de réutiliser les matelas après être recyclées.

Nous dessinons le modelé au trait en forme d'un Y et découpons dans la mousse en plusieurs profondeurs.

  • Découpe Mousse 20 mm P: 22; V: 2 > Résultat : 5 mm | profondeur découpe

  • Découpe Mousse 20 mm P: 22; V: 1,5 > Résultat : 7 mm | profondeur découpe

  • Découpe Mousse 50 mm P: 22; V: 1 > Résultat :10 mm | profondeur découpe

Au vu des résultats obtenus, nous souhaitons approfondir nos recherches et dessinons un autre modelé , un dessin en damier pour obtenir un autre effet de mémoire de forme des bâtonnés à différentes hauteurs.

ESSAIS | La flexibilité

Rendre un matériau flexible est adapté à la forme posée dessous.

A l'aide de la découpeuse laser nous obtiendrons plusieurs profondeurs dans la mousse polyuréthane.

  • Découpe Mousse 50 mm P: 22; V: 1.1 > Résultat : 5 mm | profondeur découpe

  • Découpe Mousse 50 mm P: 22; V: 0.8 > Résultat : 15 mm | profondeur découpe

  • Découpe Mousse 50 mm P: 22; V: 0.5 > Résultat : 25 mm | profondeur découpe

En appuyant la mousse celle-ci est déformée mais se remet rapidement quelque temps après la pression. Les bâtonnés fins s’écrasent facilement tandis que les plus épais résistent mieux. Au vu des résultats obtenus, nous souhaitons approfondir ces recherches et les tester de manières différentes prochainement après les essais de modularité par des éléments répétitifs.

En effet, les motifs graphiques répétitifs appelés modules auront plusieurs buts |

  • Assemblage personnel et personnalisé

  • Appropriation des éléments par la création par soi-même | DIY

  • Adaptation personnalisé conformément aux différents besoins du confort postural

///////

ESSAIS | Modularité

Le Modulair Fashion est une approche de la production d’accessoires et de vêtements utilisant la conception graphique vectorielle de modules de découpe laser bidimensionnelle. Ils sont ensuite entrelacés pour créer des géométries 3D complexes sans soudure.

ESSAIS | Modularité

Les tests consistent à utiliser des différents motifs modulaires en tissus néoprène d'une épaisseur de 2mm.

Les paramètres & réglage de la découpeuse laser :

  • Speedy300 | Néoprène | 2mm P: 15; V: 1; F:1000Hz

ESSAIS | Assemblage

Les modules découpes au laser sont entrelacés sans soudure en créant des formes bidimensionnelles. Nous testons deux manières d'assemblage. L'un consiste à entrelacer les modules en deux couches sous forme d'une housse à taille indéfinie obtenant une épaisseur double du matériau, tandis que le deuxième consiste à créer des éléments tridimensionnels, remplis par les résidus du matériau découpé ou par des anneaux en néoprène découpés des tube d'isolation.

ESSAIS | Assemblage

Les éléments crées et entrelacés entre eux sans soudure, peuvent se multipliés à l'infini ou peuvent être utilisés comme des éléments individuelles rattachés au accoudoir du fauteuil roulant ou à son dossier. A cet effet une pastille ronde de type "Velcro" est collé au centre du module. Ainsi il peut être accroché et tenu.

Nous essayons plusieurs formes des modules par la découpeuse laser en tissu néoprène double face ou un tissu néoprène doublé par une polaire. Ces tissus sont lessivables et imperméables à la fois qui nous semblent très adaptés au produit de l’élément de confort personnalisé. L'assemblage est facile et amusant créant des formes différentes. l'effet volumineux recherché est obtenu par l’assemblage d'une deuxième couche entrelacée. L'effet volumineux est obtenu et nous pouvons imaginer une forme de housse posée sur le fauteuil roulant ou l'adaptation des éléments selon le besoin de chacun.e. L'élément crée par la participation de la personne à la création de son propre élément de confort favorise l'action d'appropriation et d'adaptation au fauteuil roulant.

La réussite d’assemblage de ces modules nous encouragent de préparer des modules des différents motifs afin de pouvoir proposer des ateliers des créations.

Ça nous permettra de tester et d'observer la mise en oeuvre de l'entrelacage des modules, la création des éléments de confort personnalisés et de l'appropriation de ceux-ci par les résidentes.

Ainsi, nous créons un événement autour de l’élément de confort et dédramatisons le fait de se retrouver assis sur le fauteuil roulant en situation inconfortable.

ESSAIS | Module

Lors de notre passage à la serve des Arts, nous avons trouver un tissu néoprène encore différent de ceux déjà essayés auparavant.

Les paramètres & réglage de la découpeuse laser :

Découpe Néoprène & Polaire 3 mm P: 15; V : 0.7 | 1000Hz

ESSAIS | Assemblage

Les éléments crées et entrelacés entre eux sans soudure, peuvent se multipliés à l'infini ou peuvent être utilisés comme des éléments individuelles. Nous observons que le motif crée un objet tridimensionnel pouvant être rempli par un autre matériau ou entrelacé en plusieurs couches avec le module.

ESSAIS | Atelier test

Nous rassemblons les nouveaux modules créés par couleur et catégorie. Nous proposons à une collègue de participer au test d'assemblage des modules par elle et de nous relater son sentiment relatif à cette action. Nous observons la facilité de la mise en oeuvre de l'assemblage et constatons que le retour témoigne d'un agréable moment de création individuelle.

Nous essayons plusieurs formes des modules par la découpeuse laser en tissu néoprène double face ou un tissu néoprène doublé par une polaire. Ces tissus sont lessivables et imperméables à la fois qui nous semblent très adaptés au produit de l’élément de confort personnalisé. L'assemblage est facile et amusant créant des formes différentes. l'effet volumineux recherché est obtenu par l’assemblage d'une deuxième couche entrelacée ou remplie. L'effet volumineux est obtenu et nous pouvons imaginer une forme de housse posée sur le fauteuil roulant ou l'adaptation des éléments de confort individuels ou regroupés selon le besoin de chacun.e.

L'élément créé par la participation de la personne à la création de son propre élément de confort et favorise l'action d'appropriation et adaptation à son confort.

Le découpage des tissus par le laser rend les bordes du module rugueux. Nous cherchons un moyen à les adoucir et en même temps trouver un matériau dit "non glissant" pour éviter le glissement de la personne sur son fauteuil. L'essai de silicone effectué par un résident du Muséocamp 2020, nous permet d’accéder aux essais d'enrobage siliconé du module en tissu néoprène.

///////

ESSAIS | Enrobage silicone

Le silicone, est composé de silicium. Le silicium existe abondamment dans la nature |sable et roche et représente 25,8 % en poids de l'écorce terrestre. Le silicone est une matière stable et très résistante au changement thermique. Les moules et les sacs en silicone sont aussi réutilisables à quasi l'infini s'il est bien entretenu, permettra une utilisation sur plusieurs décennies.

Les essais consistent à enrober le module en tissu néoprène par une couche de silicone, ainsi que les bords. Lors de nos échanges avec le résident il nous explique que nous devons créer un moule afin de pouvoir enrober le module et ses abordes et réfléchir à un moule souple nous permettant mieux démouler le tissu à l'issue du séchage.

Le silicone alimentaire se prépare en mélangeant deux composants liquides de quantité égale. Le silicone s’étale à l'aide d'une spatule avec une protection des gants sur les mains.

Le séchage à durée 24 heures et non 1 heure tell indique le revendeur du produit silicone. Le résultat est promettant. La surface siliconée représente une certaine adhérence à la surface, tandis que les bords ne sont pas suffisants couverts.

Nous prenons trois directions avec l'enrobage silicone suivants |

  • Préparer un moule par l'impression 3D

  • Tester l’adhérence des tissus par silicone industrielle

  • Découper le tissu par le plotter

///////

ESSAIS | Impression 3D

L'impression 3D est une technologie démocratisée développée depuis une 30 des années. Plusieurs méthodes d'impressions dans des domaines différents avec des différents matériaux. Les technologies d'impression 3D sont basées sur la modélisation de l'objet virtuel 3D en couches 2D de très fines épaisseurs. Ces fines couches sont déposées une à une en les fixant sur les précédentes, ce qui reconstitue l'objet réel.

Nous dessinons le modèle du moule en 3D. Le fichier modélisé *.stl est transformé en fichier d'impression *. gcode. Nous lançons l'impression de l'objet avec le filament de PLA. C'est un filament bio-plastique, issu généralement d’amidon de maïs, mais aussi de cannes à sucre, betterave, il fond à basse température entre 190 et 220°C.

Ceci étant un 1er essai de vérification de la taille du moule et son adaptation au module découpé au laser. Ceci est nécessaire, même si le moule serait rigide. La base et le cadre du moule sont bien imprimés sauf les pennes. Ceux-ci étant définis d'une épaisseur inférieure à l'impression possible.

ESSAIS | Moule Flexible

L'impression 3D avec un filament flexible s’avère très difficile. Le filament étant souple, il se plie et se torde avant d'arrivée à l'extrudeur. Notre essai imprimé en haut à gauche peut témoigner de ce manque de filament pendant l'impression. La réussite de celle-ci est dû aussi à un réglage de la température et la vitesse pendant l'impression. Nous nous ferons aider par le responsable du Fab Lab, un passionné de l’impression 3D. Le moule souple est réalisé.

Nous etalons le silicone sur les différents types des tissus néoprène sous forme des rayures ainsi que sur les traits marqués des modules et laissons pour un séchage de 24 heures.

Les résultats de l’adhérence et la tenue sur les différents types sont|

  • Néoprène violet | décollage du silicone

  • Néoprène bleu | bonne adhérence à la surface du tissu étant poreuse

  • Polaire blanc | bonne adhérence

N'ayant pas obtenu une forme tridimensionnelle par l'application du silicone, cet essai est abandonné.

En ce qui concerne l’adhésion du tissu, nous trouvons les effets du silicone sous forme des rayures encourageantes. Nous souhaitons essayer sur des autres types des tissus comme le simili cuir.

///////

ESSAIS | Impression 3D sur le tissus

Ce développement innovant permet de créer des dessins et des reliefs tridimensionnels et de les imprimer sur des rouleaux de tissu qui seront ensuite utilisés pour la confection de vêtements. C’est un développement pionnier qui contribue à l’optimisation de l’ensemble du processus de production.”

Nous avons essayé d'imprimer sur le néoprène et sur le simili, or la surface est glissante et ne pas tenue suffisamment tendu sur le plateau chauffant.

ESSAIS | Impression 3D sur le tulle

Cette fois nous essayons d'imprimer des motifs Y et de triangulaires sur le tulle.

A l'issue de l'impression de 2-3 couches avec le filament PLA, nous tendons le tulle sur le plateau chauffant de l'imprimante. L'impression continue et la tulle est pris entre les couches imprimées. Le fabric combiné créé est flexible malgré le filament qui devienne rigide avec l'impression.

///////

ESSAIS | Adhérence & volume

Ce test consiste à vérifier l’adhérence des tissus ainsi que de transformer un module en forme volumineuse avec de le silicone industrielle.

ESSAIS | Adhérence ?

Collage et adhérence des différents matériaux passe par des essais avec de différentes colles néoprène , siliconé et autres.

///////

ESSAIS | Assemblage

Une des premières idées que nous avons imaginés éteint la création d'un élément souple et étendu que puisse tenir le corps lui permettant ne pas glisser du fauteuil roulant. Nous utilisons à nouveau les tubes d'isolation en néoprène que nous découpons et assemblons en quinconce avec de serre plastique. Un fabric en forme de losange est crée.

ESSAIS | Création tissu Plastique

Nous utilisons des sacs plastiques se trouvant sur le marché et le fondons à une température entre 160°c et 200°c. Le tissu est créé à partir de plusieurs couches des feuilles plastiques "coincés" entre deux feuilles de papier de cuisson. Celui-ci évite le collage du plastique sur le plateau de la machine.

ESSAIS | Création tissu Plastique

Nous réalisons de différentes essais avec des plastiques et de fabriques à la recherche des nouvelles textures. La feuille plastique à bulles s'aplatie, se déforme et renforce le fabrique créé.

///////

ESSAIS | Les planches d’échantillonnage

Nous avons souhaité présenter les essais sous forme d'échantillonnage. Ceux-ci exposés dans des planches en carton débité des emballage carton réutilisé.

Les paramètres & réglage de la découpeuse laser :

Découpe carton 6 mm P: 100 V : 1.5 | Marquage P: 100 ; V : 100 | 1000Hz

ESSAIS | Les planches

Les planches de présentation sont adapté à un format A4. 3 types des cadres suivants:

  • 6 cases carrées

  • 1 case carré toute hauteur & 2 cases carrées

  • 1 case rectangulaire sur toute la longueur du format

ESSAIS | Les planches

Les planches de présentation grand format sont de taille du format A2.

  • Une case rectangulaire sur toute la longueur du format

Les planches au format A4 sont les planches découpés à l’intérieur du format A2.

///////

ESSAIS | Conclusions

Les avantages et les inconvénients des thèmes abordées :

  • Multiple pistes des recherches


Nos expérimentations au sein du FabLab, nous offrent de multiples possibilités d'investigation. Celles-ci nous ont permis appréhender les différents matériaux et leurs caractéristiques en adéquation avec les différentes technologies numériques de fabrication entrepris. Cependant, nous devons concentrer sur une seul piste d’expérimentation afin d'approfondir par une recherche spécialisée pour le processus de la création du prototype.

///////

& Nous...

Dans ces espaces de partage de connaissances, de création et de fabrication, et d’acquisition d’expériences que nous nous retrouvons pour expérimenter nos idées sur , les machines numériques qui sont libres et accessibles en autonomie. Au fil des nos expérimentations d'essais, nous découvrons la joie de partager les résultats avec les autres.

Des discussions enrichissantes contribuent à l’évolution de nos essais. Chaque étape nous ramène à découvrir un autre technique ou prendre une autre direction que celle envisagée au départ. Nous ne nous privons pas et continuons à découvrir et à explorer dans le cadre de notre processus de création. Nous partageons ci-après par des images ou descriptions des techniques utilisés au profit de nos essais.